LES TRÉSORS PERDUS DE L'ART PERSAN
ebook

LES TRÉSORS PERDUS DE L'ART PERSAN

Editorial:
PARKSTONE INTERNATIONAL
Materia
Decoración
ISBN:
978-1-78310-894-7
Formato:
Epublication content package
Derechos eBook:
Compartir: 6 dispositivos permitidos.
DRM
Si

Certains des trésors de l?art perse ont été conservés au musée de l?Ermitage à Saint-Pétersbourg, et dans d?autres institutions culturelles de Moscou ou des anciennes républiques de l?Union soviétique. Pour la plupart, ils sont aujourd?hui disparus mais reproduits ici pour la première fois sous la forme de planches de couleurs. Depuis trois millénaires, cet art a conservé une unité certaine. Malgré les bouleversements politiques et religieux, il se caractérise par son raffinement, qu?il ait été produit par de simples artisans ou par des artistes de cour, en matière d?architecture, sculptures, fresques, miniatures, porcelaines, tissus ou même tapis.

Otros libros del autor

  • DIE KUNST PERSIENS
    ebook
    Titulo del libro
    DIE KUNST PERSIENS
    VLADIMIR LUKONIN
    Einige der prunkvollsten Schätze persischer Kunst befinden sich in den Archiven der Eremitage. Lange verloren geglau...

    Q. 128

  • DIE KUNST ZENTRALASIENS
    ebook
    Titulo del libro
    DIE KUNST ZENTRALASIENS
    VLADIMIR LUKONIN
    Das strikte Verbot, die menschliche Form darzustellen, das viele historische islamische Rechtsschulen aus dem Koran ...

    Q. 128

  • PERSIAN ART
    ebook
    Titulo del libro
    PERSIAN ART
    VLADIMIR LUKONIN
    Housed in the Hermitage Museum along with other institutes, libraries, and museums in Russia and the republics of th...

    Q. 128

  • CENTRAL ASIAN ART
    ebook
    Titulo del libro
    CENTRAL ASIAN ART
    VLADIMIR LUKONIN
    The strict prohibition on the representation of the human form has channeled artistic creation into architecture and...

    Q. 128

  • L'ART DE L'ASIE CENTRALE
    ebook
    Titulo del libro
    L'ART DE L'ASIE CENTRALE
    VLADIMIR LUKONIN
    Dans les pays d?Asie centrale, la stricte interdiction de représenter la figure humaine a permis de développer la cr...

    Q. 128